Impôts Prélèvement à la source… Ce qui change… ou pas

TOUS CONCERNÉS PAR LES IMPÔTS

Puis-je faire quelque chose ? Dois-je agir ? Commençons par constater…

Ce qui ne change pas

La réforme ne modifie pas les règles de calcul de l’impôt ; le montant dû au titre d’une année ne changera donc pas :

  • Le barème de l’impôt sur le revenu n’est pas modifié ; il restera notamment progressif.
  • Il prendra toujours en compte l‘ensemble des revenus perçus par le foyer.
  • La familialisation et la conjugalisation de l’impôt seront conservées.
  • L’imputation de réductions ou l’octroi de crédits d’impôts seront maintenus.

Le geste citoyen de la déclaration de revenus ainsi que l’avis d’imposition seront maintenus.

Ce qui change

La réforme introduit deux changements principaux : l’impôt devient contemporain (magnifique mot pour exprimer la modernité fiscale)

du moment où le revenu est perçu et son mode de paiement évolue.

La réforme concernera les traitements et salaires, les pensions, les revenus de remplacement (allocations chômage notamment), les revenus des indépendants (en particulier les bénéfices agricoles) et les revenus fonciers.

Ainsi, 98 % des revenus soumis au barème progressif de l’impôt sur le revenu seront concernés par la réforme.

La totalité des foyers fiscaux imposables déclarent au moins un type de revenu imposable dans le champ de la réforme. Ainsi, que l’on soit salarié ou indépendant, actif ou retraité, chacun bénéficiera de ce mode de prélèvement contemporain des revenus.

Selon la nature des revenus, deux modes de prélèvement sont retenus :

  • Pour les traitements, salaires, pensions de retraites et revenus de remplacement, l’impôt sera prélevé à la source par le tiers versant les revenus (employeur, caisses de retraites, etc.), en fonction d’un taux calculé et transmis par l’administration fiscale.
  • Pour les revenus des indépendants et les revenus fonciers, l’impôt sur les revenus de l’année en cours fera l’objet d’acomptes calculés par l’administration et payés mensuellement ou trimestriellement.

Alors, choisissez la pro-activité et anticipez votre future imposition, nous sommes là pour ça !

Devenons des contribuables malins 😉

A partager sans modération

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page